Un outil de financement coopératif innovant,
conçu avec et pour les entreprises d’économie sociale !
Bureau

Votre entreprise partage les valeurs et principes de l’économie sociale ?

Votre organisme de financement vous propose un crédit ?

Vous souhaitez développer vos activités en faisant appel à un outil coopératif de financement ?

Alors vous êtes au bon endroit.

Demandez un crédit à F'in Common du même montant et aux mêmes conditions que celui proposé par votre partenaire financier.

Un financement simple à obtenir mais comment ?

Action 1 : devenez membre de la coopérative en souscrivant pour 500 € de parts

Vous embarquez dans la communauté qui rassemble des entreprises d’économie sociale et des citoyen·ne·s-investisseur·euse·s.

Pour octroyer des prêts, F'in Common ouvre son capital au plus grand nombre et crée ainsi une communauté décidée à mobiliser une partie de son épargne pour vous soutenir. C’est une occasion de faire connaître vos activités et d’assurer votre visibilité.

Action 2 : choisissez un partenaire financier pour monter un co-financement avec F’in Common

Vous pouvez vous adresser à votre organisme de financement habituel : W.alter, en région Wallonne, Brusoc, en région bruxelloise ou un organisme financier bancaire ou autre.

Demandez ensuite un financement de la part de F’in Common du même montant et aux même conditions que celui proposé par votre partenaire financier.

Action 3 : Assurez-vous qu’au moins un produit financier (part sociale, obligation) de votre organisation bénéficie du Label Financité & FairFin

Si ce n’est pas encore le cas, les équipes de Financité vous accompagneront pour obtenir ce label qui certifie que vos activités financées génèrent une plus-value sociale et/ou environnementale en se basant sur divers critères objectifs.

Une coopérative d’investissement innovante qui vous permettra d’obtenir un taux d’intérêt plus faible lors du prochain emprunt.

Les emprunteur·euse·s chez F’in Common alimentent une réserve commune qui constitue une garantie mutuelle. En cas de défaut de paiement d’un ou plusieurs emprunteur·euse·s, il sera fait appel prioritairement à cette réserve pour rembourser les prêts.

Après le remboursement complet de votre premier prêt, la partie de vos intérêts qui a été versée à cette réserve, dans la mesure où elle n’a pas été utilisée pour couvrir des défauts de remboursement des crédits octroyés par la coopérative, peut être utilisée par votre entreprise pour un nouveau prêt. Elle viendra en déduction des intérêts dus pour ce nouveau prêt que vous obtiendrez ainsi à meilleur marché.